Diplomatie belge et Force Publique

Diplomatie belge et Force Publique

Le regard d’une historienne

Interview d’Enika Ngongo Par Sarah DEMART 2018

Enika Ngongo termine actuellement une thèse d’Histoire à l’Université Saint-Louis au CRHIDI1, sur la Guerre 14-18 dans le contexte colonial belge. Loin d’une histoire militaire sur l’implication du Congo et des troupes coloniales belges de la Force Publique lors des combats menés en Afrique, il s’agit pour elle de mettre à jour les enjeux stratégiques de l’entrée en guerre de la colonie belge, les buts attendus ou espérés par les uns et les autres ainsi que les nombreuses déceptions et les quelques victoires diplomatiques obtenues dans l’après-guerre. A un autre niveau, il s’agit aussi de rendre compte de la manière dont les officiers européens, les soldats congolais et les porteurs africains ont vécu ces combats, et dont ils ont été — ou non — récompensés pour leur implication. Un regard précieux dans le contexte actuel de la fin des commémorations du Centenaire de la guerre 14-18 ayant invisibilisé la contribution du Congo et de la Force Publique.

28.-Enika-Ngongo-le-regard-dune-historienne

Laisser un commentaire

Fermer le menu