Fermeture de la Maison Schengen à Kinshasa

Fermeture de la Maison Schengen à Kinshasa

La fin des prérogatives belges sur le Congo

Justin M. NDANDU 2018

Début février 2018, les autorités congolaises ont décidé de fermer la Maison Schengen. Une structure qui octroyait les visas pour voyager depuis la République Démocratique du Congo (RDC) vers dix-sept pays de l’espace Schengen, plus la Norvège. Sorte d’ambassade plurielle, la Maison Schengen n’existe dans aucun autre pays africain et c’est l’ancienne puissance coloniale de la RDC, la Belgique, qui en a la gestion. Autrement dit, la Belgique filtre et sélectionne les Congolais autorisés à se rendre en Europe. Une situation unique dans le monde diplomatique en Afrique que justifierait l’expertise belge sur le Congo. Si la France joue le même rôle pour vingt-cinq pays européens, c’est à partir de ses différentes ambassades africaines. La fermeture de la Maison Schengen n’est donc pas une mince affaire et traduit une nouvelle crise diplomatique entre la Belgique et la RDC.

3.-Fermeture-de-la-Maison-Schengen

Laisser un commentaire

Fermer le menu