L’épuisement des dynamiques de fédération des associations afrodescendantes

L’épuisement des dynamiques de fédération des associations afrodescendantes

De la reconnaissance d’un sujet politique

Sarah DEMART
2018

La vitalité du champ associatif afro-descendant contraste avec son sous-financement et s’explique souvent par l’argumentaire du manque d’organisation. Un argument partagé aussi bien dans le monde institutionnel belge que dans les milieux afrodescendants. On voudrait ici inviter à un déplacement théorique pour s’interroger sur ce que la contrainte de fédération de représentativité – sous-jacente aux aspirations panafricaines comme aux injonctions de l’action publique – fait au corps associatif au regard de l’échec répété des politiques de fédération des associations. 

 

31._Lépuisement_des_dynamiques_de_fédération_des_associations_afrodescendantes-1

Laisser un commentaire

Fermer le menu