Les Congolais et la colonie étaient absents des commémorations de la guerre 14-18

Les Congolais et la colonie étaient absents des commémorations de la guerre 14-18

Interview d’Enika Ngongo

Par Sarah DEMART 2018

Dans le cadre de son Doctorat en Histoire, sur la Guerre 14-18 dans le contexte colonial belge, qu’elle mène à l’Université Saint-Louis Bruxelles au CRHIDI, Enika Ngongo a participé à toute une série d’initiatives académiques organisées dans le cadre plus général des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Que ce soit dans l’agenda politique, le relais médiatique ou la production d’un savoir scientifique, force est de constater que l’on a affaire à des trames historiques non-connectées : l’histoire de la Belgique, entendue comme histoire de la métropole, et l’histoire coloniale belge, absente des récits nationaux. Une absurdité ubuesque qui ne résiste pas à la réalité des faits mais qui conduit à invisibiliser de manière durable la contribution du Congo et de la Force Publique. Bien que de manière circonstanciée, ces commémorations auront cependant aussi été l’occasion de mesurer cette invisibilité.

27._Larmée_coloniale_belge__et_les_commémorations

Laisser un commentaire

Fermer le menu