Reconnaître la contribution de la Force Publique coloniale

Reconnaître la contribution de la Force Publique coloniale

Interview de Georgine Dibua Athapol

Par Sarah DEMART 2018

La Belgique ne serait pas ce qu’elle est d’un point de vue économique et géostratégique, sans son passé colonial. Un passé colonial qui fait l’objet d’un incessant travail d’effacement des récits nationaux, notamment par les autorités politiques et publiques. Cela est particulièrement emblématique lorsque l’on se penche sur la première et la deuxième guerre mondiale. Depuis 2010, l’association Bakushinta co-fondée par Georgine Dibua Athapol a entrepris un travail de mémoire pour réhabiliter la contribution des soldats de la Force Publique et des porteurs congolais ayant combattu en Afrique sous la drapeau de l’armée belge pour la sauvegarde des intérêts belges et la libération de l’Europe

26._Faire_reconnaître_la_contribution_de_la_Force_publique_Georgine_Dibua

Laisser un commentaire

Fermer le menu