PRÉSENTATION

  Bamko asbl est une association sans but lucratif de droit belge, créée le 23 octobre 2010, c'est la continuité d'un mouvement créé en 1987 à Bruxelles.
 Composée d’un comité majoritairement féminin et afrodescendant qui œuvre à l’éducation populaire à Bruxelles et en Wallonie à travers des formations, des visites guidées, et des publications d’articles et de livres, Bamko asbl s’adresse à tous les publics désireux d’en apprendre davantage sur l’interculturalité.
L’organisation propose également des services d’accompagnement entrepreneuriaux, de médiation scolaire, ou encore d’aides socio-juridiques et administratives.
Association de veille antiraciste au niveau national, Bamko asbl mène un véritable plaidoyer au niveau politique et médiatique en impulsant le débat public sur les questions de défense des droits des personnes victimes de racisme, la décolonisation de l’espace public et le travail de mémoire sur l’histoire coloniale Congolo-belge.
 
  • Missions

    • Lutte contre le racisme anti-Noir.e.s

    • Promotion de la dynamique co-inclusive entre la société belge et ses composantes afrodescendantes

    • Vulgarisation de l’approche historique et coloniale entre le Congo et la Belgique

    • Accompagnement et soutien administratif auprès des jeunes et des femmes précarisées

  • Valeurs

    • Emancipation des diasporas africaines 

    • Justice raciale, équité politique, reconnaissance & réparations coloniales

    • Empowerment des femmes, rôles décisionnels,  solidarités professionnelles

  • Activités

    • Formations à un militantisme décolonial : Cycle de Formation en collaboration avec différentes universités et centres de recherches

    • Visites guidées féministe & décoloniales

Visite de l’espace public bruxellois sous un angle féministe et décolonial : monuments, rues, statues, laissez-vous raconter l’autre côté de l’Histoire.

Conférences sur les questions liées à la promotion, la défenses des droits et les problématiques touchant les citoyen.ne.s afro-descendant.e.s en Belgique.